L’e-commerce : des idées reçues à balayer !

Hélène Gloux

Comment (planter) réussir son site e-commerce ? Il y a quelques semaines (mois ?), nous avons reçu chez Nous Les Geeks un livre. Un livre que j’ai lu sans conviction d’en faire une critique ici, car comme vous le savez, nous n’avons pas particulièrement pour habitude d’écrire sur des thèmes « imposés ». Mais ce livre se révèle assez intéressant et me donne l’occasion de parler d’un sujet qui mérite d’être traité ici, à savoir les milliers d’idzes reçues qu’ont les entreprises sur l’e-commerce.

Après vous avoir parlé il y a quelques temps des comparateurs de prix, voilà donc que je continue sur cette thématique du e-commerce.

Un « Manuel » du parfait petit e-commerçant ?!

Parlons tout d’abord du livre qui a initié cet article. « Comment planter réussir son site e-commerce » est l’œuvre de deux auteurs, Thomas Bourghelle et Jean-Philippe Wozniak (rien avoir avec « l’autre » Wozniak, enfin a priori). Ce livre fait d’ailleurs un peu pensé à cette quantité de livres blancs publiés par des agences / startUp / sociétés en tout genre pour mettre en avant leur expertise (ce qui est plutôt un bon moyen de communication selon moi), car le livre est publié en collaboration avec le cabinet conseil des deux auteurs, COJT.

Le principe de ce « manuel » du bon e-commerçant ?! Mettre en avant les idées reçues des (futurs) e-commerçants, qui nous font doucement rire, nous professionnels du web, mais que l’on a tous entendu une fois au moins si l’on a eu l’opportunité de travailler sur un projet e-commerce.

Morceaux choisis :

 Pas besoin de téléphone, je suis sur le web, je ne veux pas être importuné !

Pour les photos, je me débrouillerai, j’ai un bon appareil

Faire un site, ça ne coûte rien aujourd’hui

Pour les sauvegardes, on verra plus tard

J’ai eu une super offre : 1000 liens pour 20 euros !

Et la plus belle :

Le e-commerce, ça cartonne et c’est facile ! Je vais être riche grâce à ça !

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu...

Si le livre sera totalement inutile pour un professionnel du domaine (quoi qu’il soit toujours intéressant d’avoir une petite piqûre de rappel), chaque aspirant e-commerçant devrait l’avoir eu entre les mains une fois (ou un autre bouquin du genre, il est sans doute loin d’être le seul) pour éviter de pousser au meurtre ses prestataires !

 Des préjugés sur le e-commerce qui donnent de mauvaises idées ?

Certes, le e-commerce « cartonne » : les dépenses en ligne n’ont jamais été aussi élevées (la FEVAD vient d’annoncer une hausse des dépenses en ligne de 17,6% par rapport au 2nd trimestre 2012, sur la base des dépenses par CB) et nous avons, en France comme ailleurs, quelques belles réussites qui feraient pâlir d’envie les distributeurs historiques ! Oui, c’est un fait. Mais pour quelques réussites exceptionnelles et un nombre respectable de petits succès, combien d’e-commerçants ont mis la clé sous la porte ? Combien ont déchanté en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ?

Un e-commerçant que j’ai eu la chance de rencontrer, et qui connait un certain succès, n’a pas peur de dire que son site a mis 3 années à être rentable. Ce qui serait, à en croire les témoignages divers et variés, une moyenne satisfaisante ! Nous sommes loin du claquement de doigt qu’espèrent de nombreux wannabe-ecommerçants !

Alors oui, le e-commerce est un levier incroyable, oui il y a là un canal de distribution non-négligeable, mais n’oublions pas que ce n’est pas parce qu’il y a un joli « .com » à la fin que cela rendre millionnaire le premier quidam. Et c’est parce que je croise régulièrement des personnes suffisamment illuminées pour penser cela (au moins aussi illuminées que celles qui croient aux prévisions de l’horoscope de 20minutes) que j’ai trouvé judicieux de vous parler du livre précédemment présenté.

 

 

Et vous ? Avez-vous été confronté à ces « idées reçues » qu’ont les gens sur le e-commerce ? Pensez-vous que le e-commerce soit un eldorado ?

The following two tabs change content below.
Étudiante en Webmarketing à l'ESSCA, je suis ce que l'on appelle une "web addict". Je fais partie de la génération Y et Internet est mon quotidien. De Youtube à Google Earth, en passant par Twitter ou Linkedin, je trace ma route au milieu du "World Wide Web". Passionnée par le web et ses subtilités, je suis mordue de littérature et droguée à l'actualité.

Une réponse à “L’e-commerce : des idées reçues à balayer !”

  • Charles a dit:

    Décidément, ça fait 2 fois que j’entends parler de ce livre en peu de temps (deja ici).

    Ce livre a l’air vraiment intéressant et coller à la réalité. C’est vrai qu’encore beaucoup de monde croit qu’aujourd’hui avec le ecommerce il suffit d’ouvrir sa boutique en ligne en 3 cliques et l’argent tombe tout seul. C’était peut-être le cas au tout début des années 2000, mais depuis le Web a bien progressé, il y a beaucoup plus de concurrences, les moteurs de recherches sont plus exigeants, et faire un site ça ne s’improvise pas, surtout un e-commerce, sans compétence c’est difficile.

    Je crois que je n’ai plus qu’à me procurer ce livre pour en savoir plus.