Communication version génération Y

Nouslesgeeks on est issu de la génération Y. Cette fameuse génération Y. Vous savez bien : nous sommes nés entre la fin des années 1970 et le milieu des années 1990.  On est des digital natives ou encore net generation : en effet, nous sommes nés alors que l’ordinateur personnel devenait un objet commun et que l’Internet se démocratisait pour devenir le canal de communication omniprésent qu’il est aujourd’hui. Microsoft voyait le jour à notre naissance. Aujourd’hui, c’est une des marques les plus connues au monde.

Dès 1999, alors que j’avais tout juste 11 ans, j’avais la chance de déjà naviguer sur Internet via Worldonline, et mon super Compaq avec son modem externe Samsung. A l’époque le web était… différent, et vous vous en souvenez tous ! Je passerai sur les longues descriptions (temps de chargement des pages, abonnements 30h, CDs AOL, bruit de réacteur du modem etc.) pour me concentrer sur les moyens de communication. En 1999, la communication ne m’intéressait pas encore, et Internet était pour moi très peu utile. Je n’y voyais que peu d’intérêt et je préférais jouer à Doom sur mon PC. Je faisais (enfin mon père surtout) parti des 200 000 premiers inscrits qui ont pu bénéficier de la gratuité de l’abonnement et la facturation des minutes consommées uniquement ce qui n’avait jusqu’alors jamais été proposé.

Tout à changer pendant l’été 1999, quand j’ai commencé à vouloir rester en contact avec des filles (sic) rencontrées en vacances. Je mettais le premier pied dans l’engrenage infernal de la communication sur internet. Evidemment, j’utilisais déjà ma boîte mail worldonline. Mais pour parler pendant des heures entières, j’allais découvrir pendant ce fameux été : Caramail !

Caramail

caramailCaramail a été créé en 1997 en France. Il fut à ses début « LE » portail web francophone avant d’être le webmail attitré du portail Lycos français. Ah Lycos… que de souvenirs, que de pubs TV…  Aujourd’hui, après plusieurs péripéties et après avoir été au bord de la faillite, la marque existe sous le nom GMX Caramail.

A cette période, je me souviens des salles de chat Caramail sur lesquelles je pouvais passer des heures entières ! Merci les premiers abonnements illimités. Que de temps passé sur les nombreuses « salles » de ce vaste chat, les échanges avec des gens de toute la France, surtout des jeunes comme moi. Et on se disait… pas grand chose si ce n’est le très fameux ASV (Age – Sexe – Ville pour les nons initiés) afin de savoir si la personne en face de nous, était digne d’intérêt ou pas. Selon des critères très basiques bien sûr !

MSN Messenger

Logo MSN Messenger

A quelques mois d’intervalle, je découvre Msn Messenger. Je crée ainsi ma première adresse msn.com, première d’une longue série, avant de passer aux hotmail.com puis hotmail.fr. MSN est créé en 1999 sous le nom Windows Messenger.

Dans le même temps, mon prof de Techno, M. Meurice que je salue, nous fait découvrir alors que je suis en 5éme (donc tout début 2000) un nouveau moteur de recherche dont je ne comprends à l’époque pas trop le fonctionnement : il s’appelle Google. Déjà à l’époque, et sans le vouloir, j’étais un early-adopter. Je ne l’ai d’ailleurs plus jamais quitté, mes rares incartades n’ayant pas été concluantes.

En 2001, Worldonline devient Tiscali. J’utilise maintenant mes mails de façon régulière. Caramail ne fait plus parti de mon paysage.

En 2002 je découvre Wanadoo et ses forfaits illimités un peu trop chers ! La messagerie instantanée est en plein boom. Je n’ai que très peu utilisé ICQ (propriété de AOL dès 1998) qui deviendra AIM, le précurseur des systèmes de messagerie instantanée. Créé par Mirabilis, il était disponible gratuitement aux internautes. MSN révolutionne la communication puisque l’on peut voir en un coup d’œil si nos « contacts » sont connectés, (absent, occupés, parti manger ou autre). Cela est beaucoup plus personnel, et se rapproche d’une relation téléphonique. Le dialogue dans un premier temps s’effectuait uniquement textuellement, avant de voir apparaître la voix puis la vidéo. Dans un même temps, les plus âgés utilisent Yahoo! Messenger.

Dans un même temps, à l’aube du nouveau millénaire je découvre les joies d’IRC (Internet Relay Chat). Pour le coup j’étais en retard. Très. IRC existe depuis mi-1988. C’est le premier protocole qui permet la communication interpersonnelle sur Internet, entre plusieurs personnes, et notamment le transfert de fichiers. Je ne retoucherai à IRC que vers les années 2005 pour une simple raison : IRC est très orienté joueurs en France, connoté « geek ». Actuellement, cela reste un des chats majeur dans le monde, avec 1500 serveurs, et près de 500 000 personnes régulièrement dessus.irc

Et dans le même temps, Microsoft devient tout simplement incontournable dans le domaine de la messagerie instantanée, en l’incorporant notamment au sein de différentes versions de son système d’exploitation, stratégie qui s’était déjà avérée payante avec son navigateur web quelques années auparavant. Et oui !

J’utilise maintenant Internet quotidiennement et souffre des connexions aléatoires de bout de ligne de mon ADSL Tiscali. J’utilise Internet pour plusieurs choses maintenant : les cours, le téléchargement (1 jour pour 1 chanson) via surtout Kazaa : je découvre les joies de voir les films chez moi. Cette passion ne me quittera plus. Les premiers échanges de CDs au collège font leur apparition, des trafics d’achat en (très) grosse quantité de CDs (je me rappelle les acheter par boîtes de 100 afin de graver albums et films). Pas encore les séries. Je chat énormément, MSN est toujours allumé et je découvre l’intérêt des forums sur des sujets qui me passionnent : des vraies communautés de passionnés, qui permettent d’échanger et d’apprendre.

Skyblog

Dans le même temps, le géant de la radio libre lance en 2002 une plateforme de blog : j’ai nommé skyblog. C’est un réseau social qui met à la disposition des internautes un espace web personnel et personnalisable. Les « Lâches ton Com » sont de rigueur. Cela permet de raconter tout plein de philosophie, de « rester en contact » avec mes amis que je vois tous les jours et de raconter nos soirées. La partie chat (toujours) de cette plateforme me plaisait aussi beaucoup car très ciblée « jeunes de mon âge ». J’y ai passé quelques longues soirées, et cela m’a même permis de rencontrer pas mal de monde. J’ai surfé sur cette plateforme jusqu’en 2006 (pendant 4 ans quand même !!!) avant d’y renoncer définitivement. C’est le premier site qui m’a permis d’avoir un profil en ligne.

Selon l’organisme de mesure Comscore, Skyrock.com est le septième réseau social dans le monde avec plus de 21 millions de visiteurs au cours du mois de juin 2008.

A partir de 2003, je passe enfin à l’ADSL 512k de Noos (en même temps je découvre les SMS avec mon premier 3310). Il était temps. Internet occupe toutes mes soirées de lycéen (enfin pas que je vous rassure) via les forums que je fréquente énormément, MSN connecté h24. Le téléchargement devient un sport national, mais toujours des films et de la musique, mais pas de séries.

Durant les années lycées, j’en profite pour passer au 1024k de noos (troop cher même à l’époque) et aux SMS illimités (ouais, là j’étais carrément early adopter !). Internet devient mon moyen privilégié de travail (dossiers, recherches, traductions, exposés etc.) : les professeurs ne se rendent pas encore trop compte des possibilités que cela offre. Cela va énormément évoluer pendant ses 3 années de lycée ! Et les séries font leurs apparitions, emule – azureus sont mes meilleurs amis. Mon pc personnel tourne sans discontinuer, toujours connecté au wifi qui est maintenant la norme ! Souvent, des remontrances des utilisateurs du deuxième PC familial qui a une bande passante trop faible. Ce sont les joies des connexions Internet ADSL de l’époque, qui nous paraissaient pourtant révolutionnaires ! J’en profite pour passer au 10mo puis 20mo en quelques mois. Le téléchargement devient aisé. Les séries américaines deviennent ma passion. Internet une religion.

En 2006 je bénéficie des premières invitations Gmail offertes au public et le mail change de forme.

Facebook

En 2007, je m’inscris sur Facebook. Ma vie change. Je ne suis pas le premier puisqu’à partir du 26 septembre 2006, toute personne âgée d’au moins 13 ans et possédant une adresse électronique valide a pu posséder un compte. Pour autant, il me faudra quelques mois pour passer la barre mythique et inimaginable (à l’époque) des 100 friends. Je communique alors par l’intermédiaire des wall et autres comments sur les photos de mes amis.

Facebook révolutionne une nouvelle fois le monde de la communication sur Internet. J’utilise encore et toujours MSN.

En avril 2008, Facebook propose une messagerie instantanée. Depuis février 2010, le chat de Facebook utilise le protocole de communication XMPP, afin de permettre aux utilisateurs de s’y connecter avec n’importe quel client de messagerie instantanée compatible avec ce protocole. Le chat reste cependant réservé aux membres de Facebook.

Skype

Je passe sous silence les nombreuses améliorations de Facebook. Dans le même temps, je quitte pas à pas MSN, pour découvrir Skype, le téléphone sur VoIP afin de rester en contact avec tous mes amis qui sont aux 4 coins du monde. L’instantané, toujours, qui reste la règle d’or d’Internet : avoir tout, tout de suite. Ce programme a été créé par les anciens de Kazaa. Je les retrouve pour mon plus grand plaisir.

A partir de 2008, tout s’accélère. Les SMS sont toujours illimités. je découvre les abonnements internet sur téléphone. Cela va encore révolutionner ma vie, je lis mes mails tout le temps, je reviens donc très vite à ce mode de communication. Nécessaire pour mes études qui plus est.

Je passe au 100mo en fibre optique. Tout, tout de suite, tout le temps, TV et téléphone compris. Incroyable. Aucune limite.

Iphone

En 2009, je franchis le cap du smartphone : l’Iphone 3GS toujours à la main, pour une navigation partout. SMS – email, tout ça est instantané et j’en abuse.

Skype reste un bon moyen de communication pour moi, aujourd’hui encore. Aujourd’hui je l’utilise directement sur Iphone, dès que j’ai la 3G.

Début 2009, je fais parti des premiers français à sauter sur la vague Twitter. J’y passe pendant quelques mois un temps considérable.

En 2009, je rentre dans le monde du travail sur Internet. Facebook étant bloqué dans la majorité des entreprises, je fais un léger retour sur MSN (qui permet en réalité de communiquer avec les personnes de la génération précédente).

Le monde du travail

Fin 2009, je m’emballe pour Google Wave qui est selon moi la nouvelle révolution. Je m’en sers 2 fois et abandonne le projet, tout comme Google, quelques semaines plus tard.

Début 2010, Google Buzz me fait le même effet : inutile. Je ne l’utilise qu’une fois. Je reste sur Facebook et Twitter qui sont maintenant mon quotidien. Je délaisse les forums (uniquement de manière ponctuelle) et ne me suis pas connecté sur un chat depuis de longs mois.

Je découvre surtout le magique Gtalk qui me permet de communiquer avec tous mes contacts Gmail (peu importe leur mail). Allier à Skype, ce sont mes moyens de communication privilégiés, sans oublier les longues chaînes de mails ainsi que mes 55 sms quotidiens.

Facebook Messages

Aujourd’hui : j’attends avec impatience de tester ce nouveau service qui fera surement l’objet d’un prochain article sur NLG ! En effet, il s’agit d’une plate-forme de communication unifiée (mail, SMS, chat, messages facebook). Après avoir reçu une invitation qui sera diffusée progressivement, les membres de Facebook pourront disposer d’une adresse sous la forme @Facebook.com.

Le potentiel du produit est énorme au regard de la méga-base de données de membres Facebook (550 millions dans le monde).

Conclusion

Voilà un rapide retour sur ma vision de la communication sur Internet. J’espère que beaucoup d’entre vous se reconnaitront dans ce parcours qui me paraît en soit banal. Quels sont mes oublis (myspace?) ? Quelles sont vos expériences ? Les groupes Yahoo peut être ?

Je suis impatient de découvrir quels sont les nouveaux modes de communications que vont nous proposer les géants du Web !

@Davschuster pour @nouslesgeeks.

9 réflexions sur « Communication version génération Y »

  1. Ah mais wahoo, c’était vraiment un article stylé, ça m’a tellement rappelé mon parcours, avec un passage beaucoup plus long sous 56 ko de free. Je préfère pas en parler.

  2. aaah ca ressemble aussi à mon parcours. Tu m’as fait rire avec ton engouement pour G Wave, j’avais eu le même, mais ne m’en suis servie qu’une fois finalement! Bonne continuation!

  3. Merci pour vos commentaires ! je suis content de voir que je ne suis pas le seul dans ce cas !
    et concernant GG Wave, j’ai quand même fait des pieds et des mains pour avoir une invit, pour finalement, ne pas m’en servir. Peut être trop avant gardiste ?

  4. D’après mon souvenir, Internet illimité je l’ai eu en tout premier lieu grâce à AOL ! Je me souviens bien qu’on pouvait pas avoir le navigateur qu’on voulait mais seulement celui fournit, basé sur IE bien entendu : une bouse 🙂
    Sinon je me suis assez reconnu, même si j’ai abandonné MSN depuis très longtemps déjà.

  5. Très bon article, tant de souvenirs …
    Pour ma part, un temps beaucoup plus long sur AOL Illimité en bas débit (c’est ça d’habiter à la campagne …), puis Free Haut Débit.
    Jamais utilisé les torrents, je suis passé aux newsgroups en même temps qu’à l’ADSL.
    Par contre, après vérification, je suis pour ma part sur GMail depuis Aout 2004, tu as un peu laggué sur ce coup là 😉 !

    1. J’ai jamais trop utilisé les news group, je trouvais tellement plus pratique les moteurs de recherche du P2P !
      J’étais très clairement en retard pour Gmail, je n’en voyais pas l’intérêt au départ, ayant tous mes contacts sur Hotmail 🙂

  6. Alors autant t’étais en avance sur le web…

    Caramail et 99 et MSN si tôt ?! J’ai eu ma première connexion en 2001 je crois. Mais je me suis vite rattrapé et sur Caramail je faisais des jeux de rôle en ligne (où tout se passait dans la description). Des heures et des heures. AOL 56k illimité et blocage de ligne téléphonique… Héhé. Pas connu MSN avant 2002/03 je pense.

    En revanche, 3310, découverte des SMS en 2003 !! Là t’étais super en retard mon petit David !

    1. J’ai commencé très tôt le net, ayant un père informaticien 😉 J’ai donc eu la chance de découvrir la communication on line très vite !
      Pour le 3310, je l’ai eu en 3ème : en 2002 en fait après vérification. les SMS illimités en 2004.
      J’ai toujours été très en retard pour les téléphones, j’ai eu mon iphone, il y a à peine plus d’un an 🙂 Pas si geek que ça peut être ?

Répondre à David Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *