Le vrai/faux débat sur l’automatisation des DM

Nous les geeks, vous l’avez bien compris, on utilise Twitter au quotidien. Vous avez déjà eu droit à l’expérience de Mouss sur le mass-following (un article qui n’a pas encore été détronné de votre top 10) mais aussi à l’opinion de Dav’ sur le nouveau Twitter… Aujourd’hui je vous propose de faire le point sur le vrai/faux débat concernant l’automatisation des DM (Direct Message, pour les non-initiés, qui ne verront d’ailleurs aucun intérêt dans cet article, je m’en excuse).

Qui parmi vous n’a jamais reçu un magnifique DM automatisé dans la même veine que « Bienvenue parmis nos followers ! N’hésites vraiment à visiter notre super site http://www.monsitealacon.com ! »… Oui, je sais, moi aussi ça m’énerve. Mais demandons nous d’abord pourquoi cela nous énerve ?!

Twitter, ou du moins la twittosphère francophone, est un peu comme une grande famille : tout le monde connait tout le monde (ou presque), tout le monde sait qu’il peut interpeler n’importe qui (ou presque) et on a tous (ou presque) une utilisation très sociale du service de micro-blogging. Alors forcément, lorsque l’on se rend compte que c’est un gentil petit programme qui nous a envoyé ce magnifique DM d’accueil (tellement chaleureux), ça nous met un peu en rogne.

Chez Nous Les Geeks, on a gardé la bonne vieille habitude du tweet d’accueil manuel : pas forcément ultra personnalisé, mais sachez qu’on prend le temps de vous accueillir un par un (oui bon, ça nous donne aussi une bonne excuse pour glander sur Twitter durant les longues soirées d’hiver qui s’annoncent). Personnellement, je personnalise aussi mes tweets d’accueil autant que possible : j’ai vraiment envie de connaitre les personnes qui me suivent et que je suis, et pour cela j’ai besoin qu’une relation »humaine » soit mise en place.

Et s’il y avait DM automatisés et DM automatisés ?

Je ne vais pas vous refaire un article à la « il y a geek et… geek » mais clairement oui, selon moi il y a deux types de DM automatisés. J’ai eu l’occasion de parler avec Jean-François Ruiz de son utilisation des DM automatisés. Pour tout vous dire, avant d’avoir cette discussion avec lui (et avec d’autres) j’étais assez bornée sur la question : un DM automatisé, c’est un DM déshumanisé, c’est un rejet de l’aspect « social » de Twitter. Oui, mais en fait non. Enfin pas forcément.

Comme vous vous en doutez, le compte @jfruiz accueille chaque jour des dizaines de nouveaux followers… Un peu difficile d’accueillir individuellement chacun de ses nouveaux abonnés, n’est-ce pas ? Alors quelles solutions s’offrent à un compte aussi « populaire » que celui de Jean-François ? Ne pas envoyer de DM d’accueil, tout simplement ? Ouai… mais ça serait un peu du je-m’en-foutisme non ? Ce n’est un secret pour personne : Jean-François automatise ses DM d’accueil mais pour lui, cela n’est pas un « défaut » : en envoyant son DM d’accueil se terminant par un « en quoi puis-je aider ? », il lance la discussion avec ses followers (en tout cas avec ceux qui voudront bien répondre), c’est aussi d’ailleurs un bon moyen de faire le tri entre les followers vraiment intéressés (et donc potentiellement intéressants) et les autres.

Concrètement, je ne suis plus aussi réfractaire à l’utilisation des DM automatisés : dans certains cas (lorsque le réseau de followers grandit très rapidement, par exemple), il est quasiment indispensable. Mais attention, il y a l’art et la manière de créer un DM automatisé qui ne soit pas déshumanisé et qui ne donne pas l’impression aux followers de n’être que des numéros parmis tant d’autres.

Après tout, soyons clair : votre utilisation des DM automatisés reflètent votre utilisation de Twitter en général ! Si vous utilisez Twitter comme un simple outil de veille, sans rechercher le coté interactif, les DM automatisés « bateaux » sont bien suffisamment (mais y’a-t-il alors une véritable utilité au fait d’envoyer un DM d’accueil ?). En revanche, si vous êtes très attachés au coté « social » et « interactif » du service de microblogging, l’envoi d’un DM d’accueil est plutôt intelligent : reste à savoir si vous avez le courage de le faire manuellement pour chaque nouveau follower qui en vaut la peine (oui, parce que clairement les profils de robots ne méritent pas vraiment un message d’accueil), ou si vous préférez passer par une automatisation de la tâche, avec subtilité et humanité.

 

Et vous, en toute honnêteté ? Vous les utilisez, les DM automatiques ?

6 réflexions sur « Le vrai/faux débat sur l’automatisation des DM »

  1. Mouais, moi je n’utilise pas je fais le mort! Non effectivement il y a la question de l’humain derrière la machine! Si twitter est un outil de veille on constate aujourd’hui que c’est un outil de conversation également. Il n’y a qu’à voir les stars française de twitter (j’entends les CM et autre blogs qui comptes des milliers ouii des millliers de followers) ils passent leurs temps à discuter entre eux, l’élite de la toile^^ mais c’est une autre question!
    Je vote non donc! c’est aussi frustrant qu’un répondeur! 🙂

  2. Article intéressant.
    Personnellement, j’ai tout de suite une mauvaise première impression lorsque je reçois un DM automatique. Quand je dis DM automatique c’est un DM qui fait clairement la promotion d’un blog, d’un site, d’un ebook.
    En revanche, je suis moins gêné par les DM comme ceux de @jfruiz. Il reste quand même une part personnelle.
    Mais je préfère largement les messages de bienvenue un minimum personnalisé du type : « Bonjour Robert, merci de me suivre … ». Au moins cela montre que l’effort a été fait pour écrire le nom de celui qui vient de vous suivre.

    1. Merci à tous les deux d’avoir partager votre opinion !

      Pour ma part je partage ton opinion Louis, je ne suis pas totalement réfractaire aux DM automatiques, comme j’ai pu le dire, lorsque ceux-ci ne sont pas simplement là pour promouvoir un produit ou un site. C’est bien simple, généralement quand le DM « d’accueil » contient une url, je zappe rapidement !

  3. Ça peut se comprendre dans le cas de @jfruiz, il a des fois des pics d’arrivage de followers par cinquantaine. Son message reste toute fois « humain ».
    Par contre, je ne comprends pas les personnes avec moins de 500 followers qui font déjà ça. Pire : les personnes qui font la promotion de leur blog dans le DM, bien que celui-ci soit affiché sur leur compte Twitter! Là, on a l’impression d’être pris pour des idiots. Et je m’amuse à leur répondre « merci, je sais lire ».
    Je suis dans l’idée que Twitter est un réseau social, même si on se partage des tweets. On est qu’en même entre humains.
    Pour accueillir mes nouveaux followers (j’ai encore la chance de ne pas en avoir plus d’une trentaine en plus par jour), je préfère une mention publique. Autant montrer toute sa gratitude en public
    On est qu’en même dans l’optique d’une relation. Et une relation est en grande partie basée sur le respect et la confiance. Donc, comment faire confiance à des personnes, quand celles-ci ne veulent que flatter leur égo?

    1. J’aime ta réaction aux DM avec url (« Merci, je sais lire »). En espérant que les humaines se cachant derrières ces comptes prennent malgré tout le temps de lire les DM retours !

      Pour l’anecdote : certains t’ont-ils répondu après ça ?

  4. Je suis un peu feignante et je ne fais pas de DM d’accueil. Par contre, je ne rechigne pas à faire du FF sur les comptes qui m’intéresse ou avec qui j’ai une interaction. En même temps, j’utilise Twitter comme outil de veille et d’informations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *