HUMEUR Hadopi : quand Free se la joue rebelle

« Un SDF qui télécharge illégalement reçoit son courrier Hadopi à quelle adresse ? » @Woumpah

 

Nous les geeks, on suit de près l’actualité surtout lorsqu’il s’agit de contrôler notre activité sur le net. Depuis le 2 octobre, Hadopi c’est parti… et ça fait couler de l’encre !

Nous ne reviendrons pas sur ce qu’est Hadopi, on redira juste que cette « Haute Autorité » nous veut du bien… ou du moins qu’elle veut du bien aux Majors 😉 Flo vous a aussi parler il y a quelques jours des anti-Hadopi qui ne choisissent pas forcément les meilleurs moyens d’actions pour lutter contre… Concrètement, depuis l’annonce de cette loi « Création et Internet », il ne se passe pas un jour sans qu’un article ne soit publié ou qu’une personnalité plus ou moins influentes du web n’y fasse allusion… Et pour cause !

Comme Flo a tenté de nous le démontrer dans son dernier article, les attaques DDoS ne sont pas forcément la meilleure solution pour se monter contre Hadopi… la question restant en suspens à la fin de son article étant « Quelles sont les solutions, dans ce cas ? »… Et si Free en avait trouvée une pour nous ?

On le sait, Free a toujours été un peu à contre courant et a toujours cherché à remuer les choses dans le joli monde des télécoms. Histoire de continuer sur sa lancée, Free a décidé de « désobéir légalement » à l’État. Comme le rappelle l’article du Monde « Hadopi : Free fait de la désobéissance légale », Free a tout d’abord décidé de gentillement « faire chier » notre gouvernement en n’envoyant les informations concernant les abonnés suspects par courrier plutôt que de le faire par e-mail. C’est gentillet, et j’aime bien ! Cela donne un peu plus de boulot à nos chers fonctionnaires et ce n’est pas plus mal !

Le coup des courriers, c’est un petit pas. Mais là où Free fait le bonheur des abonnés qui se rebellent contre Hadopi (et ils sont nombreux) c’est qu’ils ont décidé de ne pas relayer les e-mails d’avertissement prévus par la loi tant que les frais associés à ces envois ne seraient pas pris en charge par l’état. Autant dire que vu le temps que met l’état à débloquer des fonds, nous ne sommes pas près de recevoir ces fameux e-mails, nous abonnés de chez Free !

Petite réaction du gouvernement et notamment de la présidente de l’Hadopi, la bien aimée Marie-Françoise Marais, qui assure que Free prive ainsi ses abonnés de leur droit d’information en les privant de cet avertissement.

 

Et vous, la réaction de Free, vous en pensez quoi ?

9 réflexions sur « HUMEUR Hadopi : quand Free se la joue rebelle »

  1. Mais ne faudrait-il pas les envoyer en recommandé surtout afin d’avoir la preuve de la réception ? car que ce soit un mail ou un « simple » courrier, aucune preuve que le courrier a bien été remis…
    Enfin bon, en gros, on est tranquille pendant encore quelques temps !

    1. Je me suis fait la même réflexion, si Free refuse de nous envoyer les e-mails, Hadopi peut-il à terme nous verbaliser alors que nous n’avons effectivement pas eu d’avertissement ? Idem si l’on argumente sur le fait que l’on a jamais reçu le courrier, faute de preuve (accusé de réception)…

      Clairement, ils n’ont pas réfléchit à tout…

  2. « On le sais, Free a toujours été un peu à contre courant et a toujours cherché à remué les choses dans le joli monde des télécoms. »

    saiT
    remuER

    « que de la faire par e-mail »

    lE

  3. Free il a tout compris 😀

    Une petite opération de sympathie pure souche avant d’arriver sur le marché des télécommunications mobiles. Bien joué

    Chez Free ils ont tout compris, ils connaissent très bien leur clientèle et je connais pas exactement les stats mais je vois bien un bon gros 60 % des mails envoyés sont pour des abonnés Free.

    Moi j’ai Free mais je sais pas si j’ai tout compris

  4. Normalement, si l’on suit les bases du droit administratif, en l’absence de preuve de réception de cette « lettre d’avertissement », toute procédure lancée serait rendue nulle. Par exemple, si un mec qui veut construire sur un terrain n’a pas bien affiché partout son panneau présentant le permis de construire et l’arrêt pris en mairie, n’importe quel particulier concerné peut faire annuler ses travaux en prouvant qu’il n’a pas été bien informé, le tout dans un délai particulier.

    Mais ça ne fonctionne pas toujours comme ça dès qu’il s’agit d’un contentieux. Cela dit, je pense que ça pourrait être un argument qui aurait au moins l’avantage de pouvoir repousser légitimement n’importe quel délai. Car tout fonctionne en terme de délai quand il s’agit de justice en fin de compte.

    Surtout si on a la preuve que cette lettre n’a jamais été reçue, et c’est donc en cela que consiste ce coup de pouce/pub de free.

    Mais je doute que Free ira plus loin, car il restera dans le légal. Pas fou.

    Cela dit, pour avoir déjà eu un contentieux avec Dame justice, toute procédure n’est pas annulable en cas de non réception d’un courrier. Par exemple, deux mois avant de m’envoyer les huissiers, on m’avait prévenu par courrier que j’étais en fraude, mais ça n’a pas empêché le contentieux de se voir porté au tribunal alors que le dit courrier n’avait pas été reçu.
    Je doute donc qu’ils aient l’obligation de devoir nous envoyer l’avertissement en accusé réception, car techniquement, la personne contactée se sait déjà coupable de télécharger illégalement (hou la vilaine). Bon ensuite, si c’est un trafic de compte internet ou autre, c’est une autre affaire…

  5. En même temps faut pas se leurrer, free fait un très bon coup marketing avec cette histoire, et c’est il me semble un des objectifs (primaires ou secondaires ? -c’est bien là la question-) de cette opération.

    Car on sait bien que free n’est pas non plus un saint (cf http://www.numerama.com/magazine/16925-free-toujours-silencieux-sur-le-bridage-du-streaming-et-des-telechargements.html ) ; c’est une entreprise capitaliste qui compte bien faire du pognon autant que possible.

    Mais bon, en tout cas ça marche (même certains députés anti-hadopi conseillent de changer pour free!), donc c’est bien joué ! Et puis moi ça m’arrange je suis chez free 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *