Comment avoir plus de 200 followers sur Twitter en moins de deux semaines.

Alexandre Moussier

Nous les Geeks on est beaux, doux et moelleux, mais pas que ça … certains sont assez fourbes ^^. Je me suis dit qu’il serait intéressant de comprendre et d’analyser l’impact des interactions entre Twittos (utilisateur de Twitter) suivant le principe de « mass following » .

D’où le topic : Comment avoir 200 followers en moins de deux semaines ?

Le principe est assez simple.

En premier, on créé un compte : JeanBrigitte (D’où mon pseudo chelou)

Jusque là tout va bien ! Après on follow le plus de monde possible. J’ai mis en plus dans ma bio une petite accroche expliquant que, certes on adore suivre les gens qu’on ne connaît, pas mais qu’on apprécie encore plus lorsqu’on est suivi en retour. D’où l’accroche :

« JeanBrigitte te suit si tu le suis, mais JeanBrigitte ne fait pas crédit. »

Une fois qu’on follow plein de personnes, il faut distinguer ceux qui nous suivent en retour de ceux qui ne nous suivent pas. C’est pour cela que je préconise de ne suivre que 30 -50 personnes d’un coup, d’attendre une journée et de trier pour revenir à l’équilibre.  En refaisant le test hier, sur 30 personnes ajoutées, 10 m’ont suivi. Le ratio est relativement volatil.

A un moment,  j’ai un peu pété un cable et j’ai suivi les 180 followers de cette personne : http://twitter.com/lenoblesophie. jJe suis passé de 250 followers à 517 en l’espace d’une journée et ces twittonautes voyant que je ne les suivais pas sont partis aussi vite qu’ils sont arrivés.

On se rend vite compte que ces personnes ont clairement aucun intérêt pour tes tweets, leur seul but est d’avoir le plus de followers possible. La preuve en est que parmi les 267 followers glanés en 1 jour il y avait à peu près 98% d’ américains alors que tous mes tweets sont en français.

Depuis, je suis devenu xénophobe et je ne suis plus que des français. ^^ En regardant, de plus près ces twittos américains, j’ai remarqué que leur profil était à 50/50 follower/following. Sans approfondir les recherches, on se rend très vite compte que ces personnes sont tout sauf sociales : leur but est d’avoir le plus de followers sans se soucier de leur profil.

Avec cette technique, il semble assez simple de poursuivre selon cette technique et d’atteindre 2 000 followers en quelques mois. Pour ma part, je me suis arrêté à 380 followers.

La véritable question est : Y a t il un intérêt ?

Déjà en étant à 320 followers ma TL ne ressemble plus à grand chose (5  tweets par minute) mais quand je me compare avec un @jeanlucr avec 180 000 following ou encore un @jfruiz avec ces 30 000 following (et une superbe barbichette) je me dis que ces mecs-là ont véritablement aucune chance de voir mes tweets. Pourquoi font ils ça ?

A mon échelle, j’ai tenté l’expérience de ce « pseudo mass following » et je suis arrivé à 320 followings pour 370 followers. J’ai donc interagi avec mes twittos tout en relayant du contenu jusqu’au lancement du blog : nouslesgeeks.fr . Quelques jours avant le lancement,  j’ai demandé dans un tweet : « lancement du blog nouslesgeeks.fr dans 2 jours please RT ». Le résultat fut très positif car j’ai eu 5 retweets. Je remercie d’ailleurs encore une fois ceux qui m’ont retweeté. Ce qui prouve l’intérêt de cette technique du mass following utilisée par notre ami jean luc raymond et monsieur jfruiz, pour ne citer qu’eux.

Après, je vous avouerais avoir un peu de mal avec ce principe, car pour moi le « web social » est avant tout « social » (c-à-d basé sur l’échange) et je ne vois pas vraiment l’intérêt de suivre 100 000 personnes pour vraiment lire et interagir avec 500 d’entre eux (et je pense être large). A part se faire relayer quand ils transmettront de l’information pour leurs business, ces personnes ont pour moi aucune légitimité. Ce qui m’a amené à m’interroger sur le fondement de la légitimité d’un twittonaute.

J’en parlais avec Cedric Deniaud dans une interview qu’il m’a gentiment accordé jeudi 5 mai dernier pour mon mémoire. Pour lui la légitimité d’un twittos (personne ayant un compte Twitter) ne se juge pas au nombre de ses followers mais en grande partie à celui des listes sur lesquelles il figure. Je ne suis pas forcément d’accord car en prenant l’exemple de JeanBrigitte je suis déjà dans 10 listes alors que mon compte existe depuis 2 mois. Pour moi, la véritable effet de levier et la véritable influence sur Twitter se trouvent dans le ratio following/ followers.

Si des gens font la démarche de suivre quelqu’un sans attendre que cette personne la suive en retour, c’est qu’ils sont purement intéressés par ses tweets. Le deuxième critère déterminant est est le nombre potentiel de retweets : plus une personne est influente, plus elle sera potentiellement retweetable.

En conclusion,

Je pense que cette technique peut être une bonne idée pour se donner une base de gens qui veulent entrer en conversation avec vous; après le premier tri de ceux qui veulent vous suivre, il faudra trier ceux qui vous intéressent et ceux qui veulent rentrer en conversation avec vous. Ainsi vous perdrez en followers mais vous gagnerez en interaction qualitative.

Tout dépend de votre objectif : une interaction constructive versus une potentialité de retweet

Merci qui ?
PS. Si vous venez de mon compte @JeanBrigitte, je serais très intéressé de lire vos remarques.

Lectures complémentaires:

Le blog de Vansnick : Etude sur comment avoir plus de followers

The following two tabs change content below.

Alexandre Moussier

Consultant web et geek passionné. Plongeon dans le grand bain de l'entrepreneuriat prévu pour Septembre 2013 via ma société de consulting social media : Net Skipper - Profil Google +

19 réponses à “Comment avoir plus de 200 followers sur Twitter en moins de deux semaines.”

  • Tulisquoi a dit:

    Je suis assez d’accord avec ce que tu dis. Je ne suis que les gens qui peuvent un minimum m’apporter une information pertinente : littérature, web, local, peu importe le domaine, l’important c’est d’avoir du contenu intéressant derrière.
    Mais il est vrai que les gens qui me follow et que je ne follow pas, par manque d’intérêt, finissent vite par s’en aller.
    Après avoir plein de follower, ça en fait rêver plus d’un ;)

  • Keeg a dit:

    C’est un technique intéressante pour démarrer d’un bon pied, mais qui est usante car on court après le follower.

    Après, il faut savoir gérer les personnes ajoutées / supprimées si elles ne suivant pas en retour et éviter de les ré-ajouter quelques jours plus tard…

    PS : j’ai eu les mêmes résultats que toi (enfin, le stagiaire qui a fait cette opération ;) )
    http://www.keeg.fr/2010/04/02/phase-1-ready-lexperience-twitter/

  • JF Ruiz a dit:

    Merci pour la superbe barbichette ;)

    Sinon pour réagir à l’influence je suis plutôt de l’avis de Cédric. Augmenter son nombre de follower est simple par contre se faire sélectionner dans une liste est autrement plus compliqué car il faut produire du contenu de qualité (cf la conférence que j’ai donné ici : http://www.weclub.in/ )

    Après il est évident que la Timeline principale de twitter n’est pas faite pour être suivi. Twitter l’a bien compris d’ou l’apparition des listes.

    Pour se soigner de l’information overload, j’invite à consulter cet article : http://www.webdeux.info/le-mythe-de-pouvoir-tout-lire

  • LaurentB a dit:

    Après la fermeture par erreur de mon compte, j’ai perdu 1700 followers. De mon côté, je suivais quelque chose comme 550 personnes. Pourtant, il demeure toujours possible d’interagir et choper des liens intéressants. Le désavantage est que tu vois seulement des bribes de la timeline des autres.
    Maintenant, que mon compte Twitter redémarre dans des proportions plus que confidentielles (qq dizaines), c’est vraiment plus intime comme perception. Je peux suivre la timeline des personnes sur la journée.
    Au final, je ne sais pas ce qui est mieux.

  • Mouss a dit:

    Merci pour vos commentaires (et pas vraiment pour la comparaison avec le stagiaire :) )Cette méthode est effectivement très usante si on vérifie qui continue à nous suivre. Et d’ailleurs je ne le fais pas.
    Je pense que cette méthode peut être utile pour lancer le dialogue sur Twitter. Lorsqu’on voit que la majorité des comptes Twitter sont abandonnés par manque de compréhension et d’interaction, ça peut aider. Après pour moi, l’utilisation de Twitter doit être avant tout sociale et je pense que l’on détourne l’intérêt de cette plateforme en voulant faire du mass following.

    @keeg : En tout cas je serais très intéressé de lire ton post ou celui de ton stagiaire :) quand il sera publié
    @jfruiz : désolé pour la barbichette mais je me suis permis car j’avais la même il y a 2 ans, ça m’a rappelé de bons souvenirs. Après, je pense qu’on pourrait rentrer dans un débat sans fin en essayant de trouver les critères qui vont déterminer la légitimité d’un twittos. Si je compare à mon nombre de listes : 10 pour 380 followers en deux mois, je dirais que ça devrait être 1000 listes pour 38 000 followers si cela continuait au même rythme … Je serais très intéressé de revenir vers vous une fois que j’aurai lu vos articles et fini mon mémoire de fin d’étude, pour entamer la discussion.

  • Mouss a dit:

    Je suis entièrement d’accord.
    Après, avec cette pseudo expérience j’ai deux comptes. Mon compte expérimental et mon compte perso avec lequel je ne suis qu’une soixantaine de personnes et ainsi je suis sur de ne rien rater de mes following.

    Je suis impressionné de voir à quel point Twitter est petit.

  • Greg a dit:

    Je suis partisan de limiter le nombre de mes sources (limitant par la même mon influence). Mais c’est vrai que l’autre approche se défend.

    Personnellement, il me manque un client suffisamment performant pour pouvoir analyser et trier les informations. Mais je vais commencer par utiliser plus les listes. ;-)

    Sinon, je voulais plutôt donner pour info un lien pointant vers un billet relatant une expérience similaire à la tienne, mais en poussant plus loin : http://blog.tcrouzet.com/2009/09/24/qui-a-la-plus-grosse-quequette-sur-twitter/

  • Simon a dit:

    Tout est dans la barbichette, on ne le dira jamais assez ! :)

  • blog buzz & tendances a dit:

    Revue de liens #11…

    Cette semaine, je me pose sérieusement la question de savoir si je vais continuer à donner des oignons à Wikio … Point de vue trafic, c’est presque aussi inutile que les bons conseils de tonton Matt, ce qui n’est pas peu dire ! A l’heure où la……

  • TimDL a dit:

    Salut les geeks, d’abord je tiens à saluer le geste de Mouss, c’est sympa à lui de partager son expérience avec le compte @jeanbrigitte .

    Je pense que pour certains twittos (qui ne follow back jamais) on pourrait en effet prendre le ratio followers/following comme instrument de mesure de l’influence… mais quid des twittos qui ont beaucoup d’influence mais qui suivent tout le monde en retour (ex: @chrisbrogan)?

    Ce dernier m’expliquait en DM qu’il suivait automatiquement ceux qui n’étaient pas des spammers. Un gars comme Chris (auteur de trust agents btw) a de l’influence et pourtant un ratio proche de 1… pareil pour @jfruiz et sa barbichette!

    Pour les listes, je pense que @cdeniaud a raison mais il ne t’a pas donné la réponse en entier! en fait, je pense qu’il faut regarder le ratio nombre de listes/nb de followers, qui doit être supérieur à 8% (selon ce que j’ai lu sur une étude que je ne retrouve pas!).

    Si ton ratio est inférieur c’est pas un drame, mais ça veut dire que proportionnellement peu des twittos qui te suivent te connaissent assez pour savoir dans quelle liste te mettre, ou pire qu’ils se fichent que tes tweets soient complètement noyés dans leur timeline!

    Après je vous accorde que le chiffre de 8% fait un peu « tombé du ciel », surtout que les comportements d’utilisation de Twitter évoluent (de plus en plus d’utilisateurs utilisent les listes)… mais c’est le meilleur outil de mesure que j’ai trouvé jusqu’à présent!

  • Centelm a dit:

    Je ne suis pas adepte du masse following et de cette technique un peu barbare… Mais bon, il faut bien « grower » comme on peut au début, c’est peut être acceptable quand on démarre. Et on peut toujours faire le ménage après coup. Pour ma part, les comptes dont je sais qu’ils sont en chasse de followers sont directement classé dans un tiroir négatif de mon cervelet… (comprenez: consommateur unilatéral de tweet en recherche de gloire: à éviter.)
    Je préfère, une timeline petite que je peux suivre comme je le veux, sans être débordé. Je ne suis pas contre l’évolution non plus, et je ne crache pas pour autant sur de nouveaux followers… Pas envie de devenir une machine à tweet quoi :)

  • Mouss a dit:

    Tout d’abord, merci !!! (pour les commentaires retweets … parce que je l’ai pas assez dit :) )

    @timDL très intéressant, le critère des 8 % me parait tout à fait pertinent, est ce que tu as des sources ? qu’on en fasse profiter tout le monde ?

    @centlem mais bien sur ce type de comportement est tout à fait détestable, ce sera d’ailleurs le sujet de mon prochain post dès que j’ai rendu mon mémoire …

    L’idée est vraiment de se donner une base de gens qui sont potentiellement d’accord pour entrer en contact avec toi.

  • MllexLisa a dit:

    Moi j’ai 244 followers je me suis inscrite ya 4 jours & je fait le follow back ;-)

  • Lily-Rose a dit:

    Huuum Moi j’ai une technique tu gagnes 600 followers si tu te fait RT par Justin bieber voir Plus si il te répond et si Juste tu te fait follow parlui comme moi tu en gagne 300 :D C’est simple

  • Twitter : Comment avoir plus de followers ? | Blog de Régis Vansnick a dit:

    [...] trouve ce billet  (Comment avoir plus de 200 followers sur Twitter en moins de deux semaines.) très pertinent même si mon avis est quelque peu différent. Pour paraphraser Forest Gump : [...]

  • kojak a dit:

    Sinon il y a des méthodes beaucoup plus avancées et simple que des Geek comme vous devrais supposer connaitre….

    • Alexandre Moussier a dit:

      Loooul Bonjour léo caillart de http://www.acheterdesfans.com ^^

      On les connait et on les vomi

      Le but de cet article est plus de partager en découvrant d’autres personnes ayant des centres d’intérêts communs. Acheter un nombre de fans ou des followers robots n’a aucun intérêt car l’objectif est la discussion, pas de se faire mousser artificiellement…
      On va laisser ca aux marques ne comprenant pas les principes du 2.0 :D

  • desire a dit:

    cherche des followers en ce moment, mais ne vous inquietez pas, je vous #followback @dedjo1230

  • Juju a dit:

    Effectivement, la question c’est l’intérêt. Je vois des gens ayant plus de 5000 followers mais moins de 50 lecteurs journaliers sur leur blog. On se demande l’intérêt d’avoir autant de suiveur dans ce cas.