WordPress piraté : Quelques astuces pour se protéger

D’après les études réalisées par les professionnels, force est de constater qu’un site WordPress est piraté chaque 0,65 seconde. Cela peut être réalisé par un logiciel malveillant, un cheval de Troie ou par un hacker. Pour ne pas laisser de faille, la meilleure solution serait de tout mettre en œuvre afin d’optimiser la sécurité de votre site WordPress. Quelles sont les astuces à suivre pour y parvenir ?

WordPress piraté : la suppression des extensions et des thèmes inutilisés

De temps en temps, il arrive parfois d’installer des thèmes et des extensions pour effectuer des tests ou pour un usage de courte durée. Après l’utilisation, ils sont désactivés ou laissés de côté. Sachez qu’une telle pratique est particulièrement bénéfique pour avoir son wordpress piraté. Le problème devient de plus en plus alarmant lorsque vous ne mettez pas à jour les extensions et thèmes utilisés. Une fois obsolètes, ils deviendront de potentielles portes d’entrée supplémentaires aux hackers. Vous vous exposez donc à d’énormes risques en laissant les extensions et thèmes inutilisés sur votre WordPress.

A voir aussi : Pourquoi le vps windows est un hébergeur idéal pour votre site web ?

Pour se protéger contre le piratage, n’hésitez donc pas à supprimer toute extension ou terme dont vous n’avez plus besoin. Une telle pratique réduit considérablement les risques d’intrusion illégale dans votre système. Vous serez donc protégé contre le piratage de votre site web.

WordPress piraté : la modification de l’adresse de connexion

Si vous êtes à la recherche d’un moyen efficace pour limiter les risques de piratage au niveau de votre WordPress, n’hésitez pas à modifier votre adresse de connexion. Bien que l’algorithme de WordPress vous propose mon-site.com/wp-admin comme une option par défaut, il serait judicieux de le changer. Une telle pratique ne doit pas être négligée puisque le manque d’action facilite le travail des cybercriminels. Voilà les principales raisons pour lesquelles il est beaucoup plus conseillé de changer l’URL de connexion en modifiant particulièrement le fichier HTACCESS. Par la même occasion, vous pouvez également utiliser une extension exceptionnelle comme Custom Login URL. Une telle option est parfaite et offre plus de sécurité pour les personnes qui n’ont aucune compétence en matière de code. 

Lire également : Combien coûte la fabrication du Samsung Galaxy S10 Plus ? Voici votre prix estimé par composant

WordPress piraté : la suppression du couple admin

Pour accéder à son administration WordPress, l’algorithme propose l’identifiant « admin » par défaut. Sachez que la plupart des pirates connaissent cette information et les utilisent pour pirater les sites d’autrui. Ne leur facilitez absolument pas la tâche. Changez immédiatement cet identifiant par défaut et créez le vôtre. À ce niveau, veillez à imaginer un identifiant impossible à deviner. Ensuite, vous pouvez supprimer le compte admin. 

WordPress piraté : l’activation de l’authentification à 2 étapes

L’activation de l’identification à 2 étapes est une option de sécurité très efficace. Elle est particulièrement proposée par plusieurs extensions. Son objectif est d’apporter plus de sécurité au système de connexion. 

D’après les études réalisées par des professionnels, le niveau de sécurité proposé par l’authentification à 2 étapes est quasiment sûr à 100%. Dans la majorité des cas, il existe une 2e étape de connexion qui propose l’envoi d’un code par SMS, d’un appel téléphonique ou d’une connexion requise via une application mobile. Pour pirater votre WordPress, le hacker a donc besoin de votre mot de passe et d’un des périphériques utilisés pour la deuxième étape de connexion, ce qui est presque impossible à avoir.