Quelle est la différence entre CMU et PUMA ?

En France, le système de santé est très performant. Il permet aux personnes en manque de ressource de bénéficier d’une couverture sociale leur donnant droit aux soins. C’est ainsi qu’est née la CMU qui facilite l’accès aux soins et le remboursement des frais, à toute personne résidant en France. Elle a été élargie plus tard par la PUMA qui a les mêmes objectifs, mais qui allège certaines contraintes administratives. Découvrez la différence entre ces deux couvertures médicales.

Quels sont les principes de la CMU ?

À la base, la CMU était accordée aux personnes en difficulté financière et ayant une maladie. Cela leur permettait de bénéficier d’une couverture suivie parfois d’un complémentaire santé. Celle-ci était gérée par une assurance maladie. La CMU était principalement accordée aux personnes ayant de faibles revenus et leur permettait de bénéficier d’un niveau de garantie minimale.

A découvrir également : Quel convertisseur YouTube gratuit ?

C’était aussi une solution pour recevoir le remboursement des frais médicaux en cas de maladie. Cela était possible grâce à une indemnisation du montant des soins. Ceux qui n’avaient pas d’assurance et vivaient en France pouvaient donc bénéficier de cette formule. Cette couverture universelle avait pour but de réduire le risque de charge pour les patients ayant des problèmes de santé et ne bénéficiant pas d’une assurance.

Il y avait deux différents types de protection. Il s’agit de la CMU de base et la CMU complémentaire. Dans le premier cas, la formule permettait aux familles résidant en France depuis 3 mois et de manière stable d’avoir accès à une assurance maladie. La CMU de base n’excluait cependant pas le ticket modérateur. Quant à la CMU complémentaire, elle fonctionnait comme une mutuelle.

A découvrir également : Quels sont les meilleurs ordinateurs portables 15 pouces ?

Elle donnait accès aux personnes sans assurance maladie de bénéficier d’une protection complémentaire santé, entièrement gratuite ou partielle. Cela était géré par l’Etat. Il faut aussi ajouter que pour bénéficier de la CMU, la seule condition n’était pas de résider en France sur une certaine période.

Il fallait aussi établir un dossier complet en y incluant des pièces justificatives. Pour les travailleurs, il était essentiel de fournir une preuve qu’ils exercent réellement une activité. Cela donnait lieu à des démarches administratives importantes. Il faut également ajouter que pour bénéficier de la CMU, il fallait avoir un statut d’ayant droit.

Quels sont les changements apportés par la PUMA ?

Comme la CMU, la PUMA a pour objectif de permettre aux personnes résidant en France et ayant une mutuelle ou non, de bénéficier du droit à l’assurance maladie. Grâce à cette formule légèrement semblable à une mutuelle, il est désormais possible aux assurés de profiter d’une prise en charge de leurs frais de santé sur une durée indéterminée. Le plus intéressant est qu’ils bénéficient de cela sans rupture de leurs droits quoiqu’il arrive.

Les principes sont donc pratiquement les mêmes que ceux de la CMU à ce niveau. Par contre, la protection universelle maladie exclut certaines conditions. Désormais, pour avoir accès à cette variante de la mutuelle, vous devez seulement être reconnu comme résidant en France de manière régulière et stable. Par ailleurs, la protection universelle maladie impose à chaque adulte de posséder son propre numéro de sécurité sociale pour avoir droit à une couverture maladie.

Cela veut clairement signifier qu’il n’y aura plus d’ayant droit majeur à la PUMA. C’est une alternative avantageuse si vous n’avez pas de mutuelle. En outre, contrairement à la CMU, la protection universelle Maladie n’oblige pas les salariés à donner un justificatif de leur période d’activité minimale. Sans cela, ils ont droit à la couverture maladie. De plus, les travailleurs indépendants, quels qu’ils soient ont droit à une prise en charge de leurs frais de santé dès qu’ils commencent leur activité.

Il faut aussi ajouter que la PUMA ou Protection universels Maladie permet à ceux qui résident en France de bénéficier du droit aux remboursements habituels. Une des choses majeures qui ont changé avec l’apparition du PMU est que les démarches administratives ont été allégées. Ainsi, pour faire votre demande, vous n’aurez pas besoin de fournir tous les documents que vous fournissiez avec la CMU.

Cependant, bien que les démarches administratives soient allégées, il faut tout de même fournir la preuve que vous résidez en France. Pour cela, vous devez réunir des papiers justificatifs qui témoignent de votre appartenance au pays. Si vous n’arrivez pas à trouver une bonne mutuelle santé, vous pouvez donc souscrire à cette solution.