aspect conversationnel social media marketing

Article invité – Le Social Marketing, au plus proche des clients

Social Media MArketingAujourd’hui nous accueillons Florent Hernandez pour nous parler de Social Marketing, son sujet de prédilection !

Passionné par Internet et de social media marketing, il a créé l’agence Alhena il y a quelques temps et il officie sur un certain nombre de blog (Locita, SocialMkg, Business-Actor et SocialTips). Vous l’aurez donc compris, nous avons à faire à un serial-blogueur maîtrisant le sujet dont il va nous parler à la perfection !

Dans l’immense discipline du marketing, il est une sous partie bien connue, appelée web-marketing, qui elle même contient une sous-division : le Social Marketing. C’est cette discipline bien précise que nous allons aborder, de manière assez générale, dans cet article.

L’angle retenu pour parler du social marketing est la proximité qu’il offre avec les consommateurs, qui n’existe pas ou moins dans les autres type de marketing.

Tout d’abord, le Social Marketing se base comme son nom l’indique sur les médias sociaux, lieux incontournables de discussions entre personnes physiques.

Lorsque j’évoque la « proximité avec les consommateurs », je pense à deux notions :

  • L’aspect conversationnel qui est rendu possible entre une marque et son client (ou prospect) via les divers canaux de communication 2.0 (Blog, réseaux sociaux, Forum…)
  • L’aspect données sociales : L’entreprise (et le marketeur) a à sa disposition une quantité d’information incroyable concernant sa cible, et ce grâce aux médias sociaux

L’aspect conversationnel

C’est le principe même des réseaux sociaux, et cela devrait être la raison d’être des marques sur ceux-ci : Avoir des conversations avec les fans, les followers (sous entendu les prospects et les clients).

Les médias sociaux offrent aux marques des canaux très efficaces pour converser avec leurs communautés et apprendre d’elles. Le temps de la communication descendante et unilatérale, de l’entreprise vers le client est révolu depuis quelques années maintenant.

Que ce soit sur Facebook via une page fan, sur Twitter, sur un forum ou un blog, les consommateurs ont la possibilité d’engager la conversation avec les marques, ou tout du moins, de s’exprimer à propos d’elles. Les entreprises devraient selon moi y voire une incroyable opportunité d’apprendre de leurs marché. Les données sont brutes : pas de filtres, pas de transformations, les conversations sont riches en information stratégiques pour l’entreprise. A ce sujet, je vous renvoie  vers l’article « Les médias sociaux, mine d’or des insights consommateurs« .

Evidemment, comment parler de l’aspect conversationnel offert par les médias sociaux sans parler de community management, cette « nouvelle » fonction induite par les médias sociaux, et par les évolutions de comportement des internautes sur ceux-ci. Le community management est l’art de converser avec les membres de la communauté d’une marque, comprenant les clients, les prospects ainsi que toute personne désireuse d’entrer en contact avec l’entreprise. De la même manière, le community management rapproche les consommateurs de la marque, en permettant à ceux-ci de s’adresser directement, sans filtres, à quelqu’un en interne dans l’entreprise. C’est une avancée énorme dans le domaine de la relation client.

Les données sociales

Les données sociales sont le rêve de tout les marketeurs. Depuis la nuit des temps, ils vendent pères et mères pour obtenir des informations sur leurs prospects ou clients afin d’entrer en contact avec eux, d’essayer de les cerner, de les qualifier. Parmi ces données, ils s’arrachent les numéros de téléphones, les adresses postales, les localisations, les adresse e-mails…

Aujourd’hui, et grâce aux médias sociaux, c’est une quantité impressionnante de données de qualité qui est mise à la disposition des marketeurs. Encore faut-ils qu’ils arrivent d’une part à le percevoir, et d’autre part à les récupérer.

Grâce aux médias sociaux, les marketeurs ont assez d’informations concernant les consommateurs pour les cerner quasi-totalement. Outre les traditionnelles infos telles que Nom, Prénoms, Mails, Sexe, Ville, etc…  les médias sociaux permettent de renseigner les goûts, les habitudes, les hobby, les statut matrimoniaux, les parcours professionnels et bien d’autres information très personnelles.

La meilleure des données sociales, en tout cas la plus « quali » reste l’accès aux conversation. Cet accès est la plus importante, la plus riche, et bien souvent, la plus ignorée. Sur Facebook il vous suffit par exemple d’effectuer une recherche dans les post publiques, pour avoir accès a ce que tout le monde raconte sur un sujet, pour preuve cet exemple qui intéresserai peut être une marque comme Cochonou ou Justin Bridou…

Sur Twitter, cela est encore plus flagrant. Il suffit de taper un mot clé dans le champ de recherche pour voir quelles sont les conversations en cours sur celui-ci. Une fois les discussions identifiées, les sujets principaux repérés, reste à les récolter, les conserver et les analyser. Une fois cela fait, il est également possible d’interagir avec ceux qui discutent de tels ou tels sujets… Exemple simple et efficace : Une rapide analyse (3 secondes) du résultats de recherche « plus d’encre » : nous autorise à penser que nous avons peut être mis le doigt sur une donnée intéressante pour des marques comme Brother ou HP en terme de prospection… Je serais CM chez Lexmark, j’enverrai peut être un petit code promo pour acheter une cartouche 😉

Merci à Hélène de m’avoir invité sur ce blog de qualité pour y écrire un billet, j’espère que celui-ci aura plu à un maximum de visiteur !

A bientôt,

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>