L’interview qui t’en met plein la view #7 : « Externaliser votre créativité » Julien Mechin, co-fondateur de Creads.org

Aujourd’hui nous interviewons Julien Mechin, co-fondateur de l’agence Creads. Il s’agit d’une agence de création basée sur le crowdsourcing qui permet à ses clients d’obtenir un maximum de créativité sur chaque brief, grace à une communauté de 34.000 créatifs. Cette interview s’est effectuée par échange de mails ce qui ne permet malheureusement pas le débat … ^^ Bonne lecture.

Alors, bonjour Julien, pourrais-tu tout d’abord nous présenter l’équipe CREADS ?

Bonjour Alexandre. J’ai fondé l’agence Creads avec Ronan Pelloux, mon associé. Ronan est ingénieur et j’ai une formation commerciale. Nous nous sommes rencontrés au Mastère Entrepreneurs de l’ESCP Europe. Nous avons lancé notre activité lorsque notre concept de crowdsourcing appliqué à la communication a été désigné lauréat du salon des Entrepreneurs de Paris en 2008. Sebastien, Adrien, Jean-Christophe, Elodie, Melen et Jérome nous ont rejoints par la suite.

 

Avec le recul, que penses-tu de l’association ingénieur – commercial que tu as avec ton associé ? Comment les rôles sont-ils répartis aujourd’hui ?

Ronan et moi avons des profils totalement différents : cela nous a permis de nous répartir efficacement les taches au départ. Je suis en charge de la partie commerciale et Ronan est responsable de toute la technique. Au-delà de la répartition des rôles, nos différences constituent plutôt une richesse, puisque nos points de vue sont souvent divergents sur les décisions à prendre chaque jour.

D’où est venue l’idée de créer l’agence Creads ?

A l’époque Ronan et moi avions rencontré des frustrations lors de commande de prestations graphiques : manque de créativité, manque de réactivité… L’idée de Creads est donc d’associer le principe du crowdsourcing à la création de supports de communication. Contrairement à une agence classique, Creads peut proposer à ses clients plus de 80 créations de designers différents, en moins d’une semaine.

Quelle est ta définition du « crowdsourcing » ? Peut-il compléter le marketing participatif ?

Le crowdsourcing signifie littéralement “l’approvisionnement par la foule”. Il s’agit de faire appel au savoir-faire des internautes pour créer l’encyclopédie la plus complète du monde (Wikipédia), choisir des designs de meubles (Myfab), ou bien dans le cas de Creads : d’imaginer une affiche, trouver un nom, créer un logo …

Le marketing participatif est une nouvelle tendance du marketing, qui vise à solliciter le grand public afin de créer du contenu. C’est une forme de crowdsourcing utilisé à des fins de communication. L’opération Les Francais vus du train s’adressait notamment au grand public sur une plateforme dédiée. C’est une opération participative au niveau de la création du contenu, et du choix du contenu.

Quel est donc l’intérêt de faire appel au crowdsourcing pour une entreprise ?

Pour une entreprise, trouver son identité est un travail généralement long et compliqué. Nom, logo, slogan, site web, tout cela doit correspondre aux valeurs de l’entreprise, à l’image voulue et aux attentes des clients. Lorsque l’entreprise a réussi à trouver son nom, encore faut-il qu’elle vérifie qu’il est bien disponible et qu’il va plaire à ses prospects ! Et généralement, les agences facturent cette prestation très chère. Dans ces conditions, quoi de mieux que de faire appel aux internautes ? Le web regorge de talents, il suffit de les solliciter et de les faire participer ! L’avantage du crowdsourcing est évident : il permet de recevoir des dizaines de proposition qualifiées en quelques jours.

 

Pourrais-tu nous donner un exemple d’une opération de crowdsourcing sur la plateforme de Creads ?

Dans le cadre d’une campagne d’affichage diffusée dans toute la région Poitou-Charente, la chaîne de restaurant Bistrot du Boucher a souhaité faire participer les internautes pour la création d’une affiche 4×3. La communauté Creads a été sollicitée pour cette réalisation.

 

Il s’agit d’une première dans le milieu de la restauration : durant 7 jours, les 3.3000 créatifs inscrits sur Creads ont pu proposer leurs créations pour cette demande. Au terme de l’opération, ce sont plus de 53 affiches qui ont été reçues.

 

Pensez-vous sincèrement que le marketing participatif au service de la co-création, permet aux entreprises d’innover ?

Oui clairement ! Voici par exemple un fabricant de meubles qui a demandé à notre communauté d’imaginer un nouveau modèle de meubles pour sa e-boutique www.woodeos.com . Ce sont plus de 40 créations sur mesure qui ont été proposé lors de l’opération. Il s’agit bien d’une opération de co-création, où l’innovation a été externalisée finalement.

Voici la création gagnante :

Que pensez-vous du fait que dans la plupart des cas de marketing participatif, on écoute on interpelle on questionne sa communauté dans un premier temps, on sélectionne les idées, on juge on remercie les idées dans un deuxième, mais qu’on ne les mets pas ou très rarement en place dans un troisième temps…

Il est vrai que certains projets ne voient jamais le jour, mais ce n’est pas spécifique au participatif. Toutes les agences sont missionnées pour la création de nom, packaging ou logo de produits qui ne voient jamais le jour, et qui ne dépassent pas le stade du prototype.

 

Mais, pensez-vous que le « crowdsourcing » est une source destructrice d’emploi ? Par exemple de voir une marque comme Décathlon faire appel à du crowdsourcing pour que des apprentis designers lui fassent presque gratuitement le logo d’une de ses sous marques au détriment de designer freelance qui ne peuvent se permettre de travailler gratuitement ?

Non nous ne détruisons pas d’emploi, nous redistribuons simplement les cartes, comme Fotolia l’a fait avant nous dans le domaine de la photo. Parmi toutes les plateformes de crowdsourcing, Creads est celle qui garantit la meilleure éthique vis à vis des graphistes. Nos dotations sont plus élevées que la moyenne pour garantir un revenu plus élevé à nos créatifs : à titre informatif certains gagnent plus de 2000 € par mois.

De plus, nous permettons à des créatifs isolés d’accéder à des briefs de qualité, et ainsi de travailler pour de grandes marques.

Votre force c’est votre communauté, comment avez-vous réussi à la fédérer ?

Nous sommes en perpétuelle interaction avec notre communauté de créatifs. Nous avons fait beaucoup d’efforts auprès de communautés déjà existantes pour recruter de nouveaux inscrits. Ensuite, ce sont la qualité de nos briefs, la renommée de nos annonceurs, et les dotations au-dessus de la moyenne du marché, qui nous ont aidé à atteindre ce chiffre de 34.000 créatifs!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *