Blogo ergo sum ?

Nous les geeks, on aime s’exprimer sur le net. Que ce soit au travers des forums, dans des émissions web à la TechToc TV ou encore sur les blogs. Les forums, je connais sans y trouver non plus mon bonheur dans tous les domaines. Les web TV… je connais encore relativement peu. Par contre, s’il y a un domaine dont je peux vous parler, ce sont les blogs !

Sans vous faire un récit détaillé de ma relation au web, on peut dire que je suis tombée dedans lorsque j’étais petite (oui, comme Obélix… non, je n’ai pas sa force) : mes premiers pas sur le web (alors avec un modem 56k) se sont fait vers 1998 et puis j’ai grandit avec. Les blogs, et ma façon de les aborder, ont d’ailleurs rythmés ma vie d’internaute (et aujourd’hui de web addict). Une petite balade dans l’univers des blogs et de ce qu’on en fait, ça vous branche ?

Lorsque l’on parle de blog à un néophyte, généralement on se prend un regard gros comme ça l’air de dire « Toi ? Tu fais ça ? ». Oui parce que dans la tête d’une bonne partie des internautes un blog c’est avant tout un Skyblog : un truc sur lequel les ado de 13-14 ans racontent leurs premiers amours et leurs gros chagrins, écrivent (ou plutôt copient/collent) des poèmes à tendance suicidaire et exposent leurs amis à coup de « Là c ma est 4ever !!! Jte kif tro »… Moyen comme image des blogs, non ? Et pourtant…

Je l’assume totalement, mes premiers blogs ont été des skyblog… Bouuuuuh ! Allez, je suis sûre que vous aussi vous en avez eu un, ou au moins qu’une photo de vous a été publiée sur le blog d’un copain, à l’époque. Skyblog c’était totalement ridicule (ça l’est encore, malgré les 13 452 blogs créés ce jour – plus de 32 millions de skyblog sont répertoriés) mais c’était surtout l’espace d’expression « libre » rêvé pour tous les ados au milieu des années 2000. C’était à la grande époque de MSN, lorsque les forfaits sms et appels illimités n’existaient pas encore chez nos chers opérateurs de téléphonie mobile. A l’époque où les ados pouvaient faire ce qu’ils voulaient sur le net sans que leurs parents y comprennent quelque chose.

Et puis on s’est lassé de Skyblog et du kikoolol un peu trop flagrant… On a cherché d’autres plateformes où nos blogs seraient plus « perso », où l’on se débarrasserait définitivement du fond noir des Skyblog. Personnellement, à cette époque, j’ai jeté mon dévolu sur Cowblog, une petite plateforme plutôt conviviale, où j’ai même été modératrice il fut un temps. Mais sur toutes ces plateformes, Overblog, Cowblog, Skyblog, le blog reste un truc effroyablement perso où l’on raconte sa vie de bout en bout. N’oublions pas que toutes ces plateformes ont connu leur heure de gloire avant l’arrivée de Facebook, eh oui !

On grandit un peu et puis l’on comprend qu’Internet ça peut servir à autre chose qu’à parler de la façon dont Machin nous a regardé à la récré alors qu’on se recoiffait. On se rend compte qu’un blog peut être un endroit où véritablement s’exprimer sur un truc qui nous passionne, que ce soit la mode, le web ou la philanthropie. Internet ne devient plus un média divertissant, il devient un outil plus ou moins profond selon les individus : pour certains la pertinence de l’outil se limitera à la recherche d’informations comme on le ferait dans une bibliothèque, pour d’autres il deviendra un véritable outil de veille, d’expression et surtout de partage. Pour cette deuxième catégorie, le blog prendra un tout autre sens : on se regroupe, on cherche à partager son opinion avec une communauté, à se faire connaitre un peu quand même et surtout à être crédible face à la-dite communauté. Nous les Geeks se pose là. Nous les geeks est un blog « collaboratif » qui est pour nous un moyen d’expression mais tout autant de « réception » puisque le débat se prolonge bien souvent dans les commentaires.

Concrètement, voila où j’en suis à titre personnel dans ma relation aux blogs. D’après moi les blogs ne disparaîtrons pas comme ont pu le suggérer certains détracteurs. Le blog a une véritable utilité, il n’est ni un substitut de site web, ni substituable par le micro-blogging. Certes, les blogs de type « journaux intimes » s’effaceront plus ou moins au fur et à mesure que de nouveaux outils comme les réseaux sociaux apparaissent, disparaissent et évoluent, mais les blogs plus « enrichis » ont encore une longue vie devant eux.

Pour terminer, on voit de plus en plus de blog d’entreprise se créer. Y’a-t-il une véritable valeur ajoutée ? Dans l’agence où j’effectue mon stage, le blog d’entreprise n’a pas bonne presse et ce pour deux raisons :  une entreprise peut très rapidement se lasser de l’implication que requiert un blog et surtout le « recrutement » d’un lectorat est plutôt complexe. Personnellement je ne suis pas aussi catégorique concernant les blogs d’entreprises. En revanche, j’ai un avis très tranché sur ce que doit être un blog d’entreprise, à savoir ne pas être un simple prolongement du site institutionnel. Et vous, les blog d’entreprises, qu’en pensez-vous ?

14 réflexions sur « Blogo ergo sum ? »

  1. Mon avis pour le futur du blog :
    -cas d’utilisation 1 : raconter sa vie. Skyblog and co vont d’après moi se faire dépasser par les réseaux sociaux (Fk et ses enfants), sauf s’ils réussissent à leur tour à devenir un véritable réseau social.
    -cas d’utilisation 2 : faire passer / construire une argumentation, une idée. D’après moi, le blog est structurellement mal adapté pour l’évolution du web 2.0 (même s’il est un élément majeur de l’évènement du web 2). En effet dans un blog, le post a une importance démesurée par rapport aux commentaires qui ne font que suivre.
    Dans ce cas, l’avis du blogueur importe beaucoup plus que celui de ses contributeurs. Dans le futur je pense qu’un outil plus adapté à la collaboration (Google wave ?) sera utilisé pour cela.
    Quel est ton avis sur le sujet ?

    1. Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas croisé la question « Google Wave » donc je ne pourrais pas réellement te donner mon opinion là-dessus. Néanmoins je ne partage pas tout à fait ton avis sur la trop grande importance du post dans un blog… je pense que le post est nécessaire au débat dans les commentaires, et par la suite le débat peut surpasser le post en lui-même. Si on repense à l’article « Il y a geek… et geek », l’intérêt est finalement dans les commentaires et non plus dans l’article que j’avais initialement rédigé. Il faut une personne (l’auteur du post) pour amorcer le débat.

      On en reparle dans quelques années 😉

  2. Prédire la fin du blog, c’est comme prédire la fin de l’écriture : c’est absurde.
    Le blog est un nouveau format d’écriture, c’est même devenu un format standard d’écriture sur le web. Tant que des gens écriront, il existera des blogs. Autant dire que le blog n’est pas prêt de disparaitre.

  3. @stan : j’ai pas compris qu’hélène disait que les blogs allaient disparaître ? j’ai peut être mal compris…

    En tout cas pour le blog d’entreprise, je pense que c’est une vaste blague, quand on sait que 80% des blogs d’entreprise s’arrête au 4eme posts (statistique préférée de mon boss pour ne surtout ne jamais lancer de blog) on voit clairement que le blog est en contradiction directe avec le business model d’une entreprise classique ==> nécessite un entretien quotidien pour un résultat économique peu évident.

    A contrario pour une agence web, le blog Internet ==> sur le media web est un levier de communication nécessaire pour toute agence qui se respecte… Mais là l’exercice est assez périlleux parce qu’il faut savoir jongler entre dire des choses suffisamment intéressantes pour attirer du trafic sur son blog, sans trop en dire pour éviter de se faire harponner et devancer par les autres agences.

    C’est pour ça d’ailleurs que j’adore cette expérience collaborative ou tout autre blog en général, aucune contrainte et logique entrepreneuriale derrière, je m’exprime au naturel, au feeling… peut être un peu trop pour certaine 🙂

  4. @mouss : le business model d’une entreprise n’est pas vraiment lié le blog d’entreprise, ce dernier fait parti de la stratégie de communication, qui fait partie du business model (= concept d’activité de l’entreprise, en gros, qu’est ce qu’elle fait pour gagner des sous).
    En dehors de ça, je pense que le blog d’entreprise peut apporter un réel plus à l’entreprise du moment, comme l’a souligné mouss, qu’il est mis à jour. Il est juste nécessaire de le prendre comme ce qu’il est : un moyen d’échange, donc à double sens. De l’entreprise vers ses clients/prospects/fournisseurs… mais aussi des clients/prospects/fournisseurs… vers elle.

  5. @Mouss : non non, j’appuyais justement ses arguments 😉

    A propos des blogs d’entreprise, je reste très circonspect. Autant c’est très efficace pour des freelances ou des cabinets de conseil (en tout cas des petites structures). On pense bien sur à des blogueurs comme Fred Cavazza qui reflètent bien l’expertise d’une personne.

    Autant pour des blogs de plus grosses entreprises, l’aspect corporate déteint souvent trop dans la ligne éditoriale. Ca fait souvent un peu surfait… D’ailleurs le fait que ces blogs là ne durent en général pas est bien le signe des difficultés internes que le format implique.

    Une vidéo intéressante sur le sujet sur la manière dont Cegos s’y prend en interne : http://techtoc.tv/event/761/social-media/strategies-online-media/strategie-blogging-entreprise-cegos

  6. @stan ok alors je viens de regarder ta vidéo, et c’était très intéressant.
    D’accord avec ton commentaire, ca fait surfait et le discours économiquement intéressé déteint sur le fond des articles de ce type blog.

    En plus, l’auteur n’est pas libre il parle pour son entreprise avec tout le côté économique que cela entraine.

    Après, justement je sais pas si t’as remarqué mais j’ai vu des tentatives assez sympathiques sur Twitter où l’entreprise est personnifiée : yaelle de la sncf… Tu parles pas à la sncf mais tu parles avec yaelle, et même si toutes les contraintes ne sont pas effacées, le discours entrepreneurial ne déteint pas vraiment, c’est plus de l’écoute et de l’interaction individuelle.
    ya aussi @guyhoquettarnos (c’est un mec à l’humour douteux qui parle au nom de son agence immobilière de tout sauf de l’immobilier c’est très stylé).

    @remidot :je me suis peut être mal exprimé mais pour moi le business model c’est l’ensemble des actions de l’entreprise avec la notion lucrative et économique que ces actions entrainent.

    ah et sinon mouss c’est @jeanbrigitte notre compte twitter nouslesgeeks collaboratif. Tous le monde peut le gérer mais je le gère un peu plus 🙂

  7. Sur le plan des blogs d’entreprise je pense qu’on est tous assez unanime : oui dans les petites structures types agences de com, agences web, bref dans certains « milieux » où le ton peut être assez peu formel sans pour autant décrédibiliser l’entreprise.

    Stan, ta vidéo est en effet très intéressante !

    Ravie de voir que ce thème délie vos langues 🙂

  8. Une petite liste de tes blogs favoris aurait peut-être pu être sympathique, histoire de partager les liens que l’on juge intéressant.

    Sinon article très sympa en effet !

    1. En effet, ça pourrait être intéressant mais je pense que ça peut être l’objet d’un « Follow Friday » Nous les Geeks…

      Merci pour ton commentaire

Répondre à Thibault Duthuit Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *