« Ciel ma e-reputation est entachée ! » : Agissez, réagissez, contrôlez !

Nous les geeks on a parfois d’autres choses à faire que de geeker… C’est pour cette raison (et parce qu’entre geeks on est solidaires) que je prend aujourd’hui la place de Mouss au pied levé. Faute de temps, je vous propose un petit billet sur la e-reputation que vous avez peut-être déjà pu lire sur mon blog perso si tant est que vous y ayez déjà mis les pieds.

E-reputation, Personal Branding, Cyber-intrusion, Réputation online, des mots qui depuis quelques temps font leur apparition dans nos vies…

Avec le développement des réseaux sociaux tel que Facebook les gens parlent de plus en plus de l’empiétement que peut avoir Internet sur leur vie réelle, donc privée et professionnelle.

Tout le monde est et sera désormais visible sur Internet, reconnaissable, identifiable (d’autant plus avec le projet de loi de notre cher sénateur Masson). Internet et les réseaux sociaux sont une grande avancée dans le monde de la communication, nous sommes au coeur d’un développement technologique et sociologique sans pareil, mais cela peut aussi nous confronter au revers de la médaille. Et étrangement, c’est ce coté pernicieux des médias sociaux qui est retenu par la plupart.

Pourquoi avons-nous peur d’Internet ?

C’est un fait, l’homme a peur de ce qu’il ne connait pas, car il ne peut le contrôler. Et pour la plupart d’entre nous, Internet et les médias sociaux sont deux choses méconnues. Prenez les quadras ou quinquagénaires pour qui les ordinateurs sont encore pour certains une machine étrange qui révèle ses mystères au compte-gouttes. Comment voulez-vous que ces personnes comprennent et ait confiance en un système « social » dont ils ne savent rien ?

Nous avons peur d’Internet et des conséquences de notre présence sur des réseaux sociaux car on nous a dit qu’Internet était dangereux. Parce qu’on nous a dit que chacun pouvait accéder à n’importe quelle information sur Internet. Mais on oublie que c’est ce qui fait la force d’Internet : rendre l’information disponible à tous, tout le temps, partout.

Mais alors… Que pouvons nous faire ?

Se retirer de toutes activités en ligne parait pour le moins extrême… Il existe bien d’autres solutions pour limiter les dégâts et se rassurer quand aux conséquences de l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux. Contrôler les informations que l’on dépose sur le net est simple, puisqu’il suffit de ne pas « balancer » en ligne des photos, vidéos ou textes compromettants. Contrôler ce que les autres disent de nous est en revanche plus délicat ! Mais pas impossible !

Premier reflexe à avoir : se googliser ! Taper votre nom dans votre moteur de recherche préféré et vous verrez si oui ou non, vous êtes visible sur la toile. Et vous verrez surtout si des choses qui n’y ont pas leur place sont présentes.

Par exemple, lorsque je me googlise (ce que je fais de façon assez régulière), je tombe sur mon compte Twitter (sur lequel je peux contrôler ce que je dis), sur mon CV Doyoubuzz, sur mes profils Linkedin et Viadeo, sur mon Tsooji, sur mon compte Facebook (inaccessible sans mon accord, puisque privé),  et enfin sur mon profil copainsdavant. Et voila pour la première page de Google… Rien de bien inquiétant, n’est-ce pas ? Le seul petit bémol, des Hélène Gloux il y en a un certain nombre dans ce pays, et on peut donc facilement atterrir sur le profil facebook d’une homonyme. Mais là encore, rien de bien grave puisqu’un internaute un peu regardant constatera que son profil ne correspond pas du tout à ma personne.

Mais que faire si vous constatez que cela renvoie à des informations que vous n’auriez pas (ou plus) voulu rendre disponible ? En effet, on a tous eu un skyblog sur lequel on déposait nos réflexions d’adolescents perdus, on a tous un ami un peu lourdingue qui s’empresse après chaque soirée de déposer photos et autres vidéos sur le net… Pour ce qui est du blog ou de messages sur un forum, rien de plus simples que de supprimer des comptes sur Internet. Pour ce qui est de l’ami « exhibitionniste »… il vous suffit de lui demander gentiment de ne pas mettre à disposition de tous des documents vous concernant sans votre accord… Si cet ami n’en est pas véritablement un et qu’il refuse, il vous reste toujours la solution extrême qui consiste à lui rappeler que cela constitue un délit puisque vous ne lui avez pas donné votre accord… Mais gageons que vous n’aurez jamais à en arriver là !

…En conclusion ?

Internet est un outil formidable qui prendra de plus en plus d’importance dans nos vies au fil du temps, il est donc temps de ne plus en avoir peur ! Il incombe à chacun d’adopter un comportement online responsable, de contrôler ce qu’il se dit et ce qu’il se fait sur la toile… Si toute fois vous ne vous sentez pas apte à gérer votre e-reputation, des sociétés comme Reputation Squad s’en chargeront pour vous…moyennant finances !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *