Convergence numérique – L’expansion du marché du Jeu Vidéo

Nous les geeks, on est toujours à l’affut de notre nouveau passe temps : films, jeux vidéos, etc.
Quels liens on peut établir entre les différents loisirs numériques existant ?

Au début on percevait le jeu vidéo comme un logiciel marginal, mais il a su s’imposer avec le temps en tant qu’application à part entière en trouvant son public. Aujourd’hui il est en passe de devenir un élément incontournable de notre quotidien, et les chiffres le prouvent : fin 2008, en France, plus d’un ménage sur deux (environ 65%)¹ est équipé d’un micro-ordinateur ou d’une console de jeux et les trois quarts des joueurs achètent entre 1 et 5 jeux vidéo par an.

Il est fréquent d’observer des propriétés intellectuelles traverser les vecteurs culturels contemporains : musique, cinéma, littérature, danse… Par exemple, du roman au film, du film à la comédie musicale, les rapprochements ne manquent pas. Dans le développement d’un jeu vidéo, les inspirations culturelles se rencontrent et se mélangent, comme si ces fameux vecteurs se rejoignaient en un seul et même objet de divertissement, à la fois riche et varié.

Si cette perspective paraît fantaisiste, la réalité l’est moins.
Sinon pourquoi un groupe de rock aussi réputé que Metallica a sortie son dernier album à la fois en CD audio et sur le jeu Guitar Hero ?
Pour quelle raison Star Wars : Le Pouvoir de la Force (ndlr : dernier opus sortie en septembre 2008) proposerait-il un scénario original faisant le lien entre deux des trilogies les plus spectaculaires du 7e art ?

Pendant longtemps de nombreux jeux étaient adaptés de succès cinématographiques ou de dessins animés, le phénomène inverse s’est solidement développé : Mario, Final Fantasy, les Pokemons, Tomb Raider et le dernier née de Jerry Bruckheimer (Priates des Caraïbes) l’adaptation du célèbre jeux de plateforme Prince of Persia (sortie ce mercredi en salle). Tous ces jeux sont sortis de nos consoles pour gagner les grands et petits écrans.

John Riccitiello, grand patron d’Electronic Arts, expliquait que, désormais : « Hollywood a plus intérêt à faire un film à partir d’un jeu vidéo que l’industrie vidéo-ludique n’en a à produire un jeu à partir de leurs films. »²

Le jeu vidéo devient le centre d’intérêts de nos loisirs. La situation est telle que parfois le jeu vidéo nuit directement à l’industrie du film, il y a 2 ans le blockbuster Iron Man a eu du mal à faire ses premières entrées car il est sortie le même jour que le très attendue Grand Theft Auto 4 (GTA IV).

L’industrie des loisirs interactifs (consoles + logiciels consoles + CD roms PC + accessoires) est aujourd’hui l’une des plus rentable.
Après avoir dépassé le CA du cinéma en 2004, elle a battu celui de la musique en 2005, et est aujourd’hui plus que jamais en pleine expansion.

Les entreprises l’ont bien compris et travaillent d’arrache pied sur des campagnes de pub insérables dans les jeux grands publics, mais ceci sera le sujet d’un autre article alors pour ne donner qu’un exemple : on connait tous « Second Life » et son économie parallèle.

De grands changements sont en cours; l’aire du jeu vidéo approche !

Quelques données marquantes :

– Aux Etats-Unis, les 2/3 des foyers comportant des individus masculins possèdent une console de jeux ou jouent sur ordinateur.
– Les hommes passe 12% de temps en moins devant la télévision mais 20% en plus devant les jeux vidéo.
– Un Américain, passe en moyenne 12,5h par semaine devant un jeu vidéo.
– 40% de la communauté des joueurs dans le monde est féminine.
(source : JeuxVideo.com)

8 réflexions sur « Convergence numérique – L’expansion du marché du Jeu Vidéo »

  1. Dommage qu’il n’y ait aucune source intégrée au corps de l’article pour chacun des chiffres cités. Ca nuit à la crédibilité et ca permettrait aux lecteurs d’accroitre leurs connaissances de ce secteur de l’économie 🙂

    Pour ce qui est du marché français, je suis sur que tu aurais pu trouver des chiffres plus récents que de 2006.

    Cependant, bon début. Et article plutôt intéressant, même si en tant que geek, je connaissais déjà une grande partie de ce dont tu as parlé 🙂

    Next!

  2. Si 40% de la communauté des joueurs est féminine, cela laisse quelques chances pour nos boutonneux gamers blancs comme le linge de trouver l’âme soeur?!

    Il serait cependant intéressant de donner quelques liens de sources pour ce genre d’information afin d’avoir des infos complémentaires.

    D’un point de vue personnel, je vois ce rapprochement films/jeux comme une manière pour les producteurs (de jeux comme de cinéma) de faire le maximum de bénéfices en minimisant les coûts.

    En effet certaines adaptations sont purement et simplement pour faire beaucoup d’argent de manière quasiment sûre en détruisant une « culture » créé autour d’un jeux vidéo. Je pense ici notamment à la série TOMB RAIDER qui d’un point de vue cinématographique ne vaut pas grand chose par rapport à la folie autour du jeux à ses débuts. Il a été évident que Core design (producteur du jeu) a voulu s’en mettre autant que possible dans les poches grâce à la licence du jeux : outre les figurines et autres accessoires, l’industrie cinématographique n’était que le prolongement logique pour faire toujours plus de fric.

    Ici est un peu le coté ambivalent : IO interactive a pu faire connaitre son jeu aux yeux d’une population bien plus large grâce à l’adaptation cinématographique (plutôt réussie comme celle de Max Payne)… et ainsi développer les opus suivants pour le plus grand bonheur des fans!

    Bref, tout comme l’auteur de cette article, je suis d’accord pour dire que nous n’avons pas fini de voir la convergence entre jeux vidéo et autres média. (D’ailleurs lien entre musique et jeux vidéo est très intéressant. CF Trusty Bell ou la BO de FIFA 98 que tout le monde connait (blur et moby))

    Il faut aussi jeter un coup d’oeil du coté allemand ou ils ont développé un cinéma interactif grâce aux téléphones portables :
    le film « last call » http://www.lepost.fr/article/2010/03/07/1975443_cinema-interactif-l-heroine-demande-conseil-aux-spectateurs-pour-survivre.html

  3. Très bon article qui nous donne une bonne vision de la convergence numérique. J’aurai souhaité un peu plus de point de vue, d’approche personnelle du sujet mais merci pour cet article qui est très bien documenté.

  4. Merci à tous pour vos remarques, elles toutes vrai…

    j’aurais en effet du mettre mes sources, et je vais y remédier très vite.

    Et c’est vrai que c’est un article que j’avais rédiger il y a 2ans pour un journal, et je l’ai juste un peu actualisé parce que je voulais le sortir vite^^

    mais je prends tout ça en compte et en bon geek que je suis attendez vous à une version 2.0 avec un gros patch avant la fin de weenk end.

    Merci de nous suivre et d’interagir avec ce blog !

  5. Ce qui pourrait être intéressant ce serait d’expérimenter la jouabilité des jeux vidéo… dans une salle de cinéma ! son Dolby 7.1, projecteur numérique 2K, 3D…

  6. Bravo pour cet article. l’expansion des jeux vidéo est sans fin et se prolonge via les jeux en lignes dont certaines franchises dépassent les 50 millions d’utilisateurs (Angry Birds, Farmville) ou les jeux sérieux, dits « sérious games » dont les applications professionnelles restent encore largement inexploitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *